un peu d'Histoire   [Logo de l'entreprise]

 

 

Accueil
Aller au Vernet
Animations
Bulletin Semestriel
Conseil Municipal
un peu d'Histoire
Liens Utiles
Photos
Présidentielles
Projets
Statistiques

C'est arrivé le 13 septembre 1802 Gaspard-Laurent Bayle reçu à l'internat   

Thèse de médecine soutenue en 1806 par un élève de Bayle et parlant de la "Nostalgie de Bayle" 

Sources Bernard Viallettes 


Sources : Wikipédia

La localité apparaît pour la première fois dans les chartes au XIe siècle. Elle appartenait à l’abbaye Saint-Victor de Marseille . 

Elle est dotée d’un consulat  au XIII° Siècle. Au Moyen Âge  le consulat est un mode de gouvernement urbain qui régit , dans le Sud du royaume de France , des villes ayant le droit de s'administrer et de se défendre, soit depuis des temps immémoriaux, soit dans le cadre d'une charte de franchise. Le terme consulatus est formé à partir de consul qui veut dire conseil. Il indique la capacité d'une communauté d'habitants à délibérer en commun (consulere) au sein d'une assemblée qui reçoit également le nom de consulat. Ce mot met aussi en évidence la possibilité d'un héritage institutionnel romain.

Durant la Révolution , la commune compte une société patriotique , créée après la fin de 1792. Il s'agit d' associations d’un genre nouveau , où les citoyens discutent d’affaires politiques . Ces sociétés prennent modèle sur le club des Jacobins de Paris . Les citoyens qui en sont membres y débattent des thèmes de société, commentent l'actualité et discutent des projets de lois mis en place par l'Assemblée nationale .

 

Blasonnement : D'or à un arbre de sinople sur une terrasse du même accosté de deux étoiles de gueules

NB: La couleur en héraldique désigne l'attribut coloré d'un champ ou d'un fond. Il s'agit de couleurs symboliques : ainsi, le gueules se représente par un émail  rouge, qu'il soit vermillon, écarlate, carmin ou autre. Le sinople est un émail vert . Cette couleur était l'emblème de l'amour, de la jeunesse, de la beauté et de la liberté. C'est pourquoi on mettait des sceaux de cire verte et des lacets de soie verte aux lettres d'abolition.

haut de page

 

 

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
300 310 329 336 314 328 322 327 287
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
276 268 271 244 249 263 265 238 243
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
225 226 213 154 135 138 124 130 109
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 - -
85 180 140 63 110 104 131 - -
Sources : insee


 

 

 

 

 

 

 

Courbe d'évolution démographique de Le Vernet depuis 1793

 

Le village du Vernet est situé dans la vallée du Bès à 1200 m d’altitude. Il fait partie de la Communauté de communes du Pays de Seyne . 

Altitude minimale 1153m - Maximale 2642m . Superficie 23,05km² ou 2 305 ha . Le pic des Têtes se trouve sur le territoire de la commune, ainsi que le col du Labouret

Ses habitants sont appelés les Vernetiers ou Vernetois . Ils étaient 131 au dernier recensement de 2006 . Densité 6 habitants au km² . 

La commune compte deux villages principaux, le Haut-Vernet, perché en hauteur, et le Bas-Vernet plus communément appelé Le Vernet . 

 

haut de page

Quelques photos

    

haut de page

 

 
 
Dernière modification : 17 juin 2016